Prix Méditerranée 2017

Depuis  la rentrée de septembre 2016,  quatre classes de Seconde du lycée Notre Dame participent au PML, ce Prix a été créé par la Région Occitanie, le Centre Méditerranéen de Littérature, Languedoc-Roussillon livre et lecture en partenariat avec le Rectorat et Canopé de l’académie de Montpellier, le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, le rectorat de l’académie de Toulouse…

Les élèves volontaires sont invités à lire cinq romans sélectionnés et à voter  pour celui qu’ils jugent le meilleur. Ce projet plaît aux élèves. Ils découvrent, pour la plupart, la variété et l’attrait  de la littérature contemporaine. Ils discutent entre eux et avec leur professeur d’autre chose que du programme officiel. Ils échangent et partagent leurs avis sur les histoires, leurs goûts sur les styles d’écriture avec beaucoup d’enthousiasme ! La sélection 2017 fut de qualité et une des œuvres, « Chanson Douce » de Leïla Slimani, a même obtenu le prix Goncourt ! Concouraient également :

  • Les Moissons de l’absence, de Nathalie Bénézet

  • Les enfants de Toumaï, de Thomas Dietrich

  • Les grandes et les petites choses, de Rachel Khan

  • L’enfant des naufragés, de Marie Urdialès.

Enfin, les élèves ont voté au CDI et à Notre Dame, c’est Rachel Khan avec Les grandes et les petites choses, qui a obtenu le plus de voix, cependant, c’est Marie Urdialès qui emporte le prix avec L’enfant des naufragés ! L’héroïne, Lisa Hahn Dung, 15 ans, a grandi en France mais entre une mère boat-people dépressive et un père vietnamien absent, pas évident pour elle de comprendre le monde qui l’entoure et d’affirmer son identité.  Pourquoi ses parents restent si mystérieux sur leur histoire familiale ? Quel est donc leur secret ? Et si la réponse à toutes ses questions se trouvait au Vietnam sur les traces de ses ancêtres ?

Ainsi, le jeudi 11 mai 2017, les secondes se sont rendus à Montpellier pour une rencontre avec l’auteur lauréat qui a répondu à toutes leurs questions sur le roman mais aussi sur ce que peut être la vie d’un écrivain au XXIème siècle ! Ce fut un échange matinal enrichissant suivi d’une visite de deux musées très particuliers à Sète : le MIAM (Musée International des Arts Modestes) et le MACO (Musée à Ciel Ouvert) qui ont de quoi surprendre nos adolescents ! Un grand merci au professeur documentaliste, madame Colin-Savajols, instigatrice du projet depuis quelques années !

A renouveler!