Historique

Le lycée Notre-Dame, tel qu’il se présente aux yeux du visiteur, est le résultat d’une longue évolution qui conduit de 1926 jusqu’à nos jours. C’est dire qu’il est riche, déjà, de plus de 80 ans d’histoire…

C’est en effet à la rentrée de 1926 que le nouveau Petit Séminaire, construit sur les plans de l’architecte Laurens, ouvrit ses portes sur la colline de Picheleu à sa première promotion d’élèves parmi lesquels René Boudon qui deviendra plus tard évêque de Mende.

C’est lui d’ailleurs qui, le 10 novembre 1959, scellait la première pierre du « nouveau bâtiment » destiné à l’agrandissement du Petit Séminaire dont le supérieur était alors l’Abbé André Peyre.

En 1966, le Petit Séminaire passait sous contrat d’association avec l’état et l’éducation nationale (1966) et devenait l’Institution Notre-Dame en même temps qu’arrivait la mixité et que les classes de collège se transféraient au Pensionnat Saint Privat (1970). Quelques années plus tard l’Institution Notre-Dame voyait l’ouverture d’abord d’une série G (1975), section technologique secrétariat et comptabilité, puis d’une série F8 (1980), section médico-sociale, et prenait alors le label de Lycée Privé Polyvalent Notre-Dame.

Seminaire2-mende

A la fin des années quatre vingt, l’abbé Jean-Marie Forestier, directeur, afin de résoudre le problème de l’internat des filles qui avait supposé jusque-là la location de locaux à Plaisance et à Jeanne d’Arc envisagea la construction, derrière l’ancien bâtiment, d’un nouvel internat en même temps que d’un gymnase.

En 1992 le Lycée Notre-Dame allait proposer une formation d’enseignement supérieur en ouvrant les premières sections BTS sous la responsabilité de M. Jean Bourgade qui, devenu directeur en 1998, – succédant à M. François Gorenflot, premier directeur laïc (1995-1998) – participerait au dernier projet d’agrandissement de l’établissement.

En 2001 débutaient en effet les travaux permettant d’accueillir les classes du Lycée Professionnel de Plaisance.

Le Lycée devenait ainsi, à la rentrée 2002, Lycée d’Enseignement Général, Technologique et Professionnel sous la direction de M. Claude Donnadieu.

Depuis la rentrée 2013, le lycée est dirigé par M. Jean-Jacques Soula qui assure aussi la direction du Collège Saint-Privat.

Le régime des élèves au petit séminaire au début du siècle dernier, vu par René Estoup ancien maire de Mende

Seminaire1-mende