L’Oasis : l’aumônerie du lycée

Cette fois, l’année a bien redémarré !
Voici quelques informations qui concernent la vie pastorale dans notre lycée :
Au cours de la rentrée des professeurs, nous avons eu l’occasion d’annoncer le thème retenu pour animer nos rencontres avec les jeunes et les adultes tout au long de l’année.

« Tu as du prix à mes yeux et je t’aime ».

Il s’agit d’un texte du prophète Isaïe (chap.43) qui nous redit que, pour Dieu, chacun d’entre nous est unique et que nous avons la même valeur à ses yeux !
Voilà un programme de vie qui nous entraîne au cœur même de la foi !
Le Père Rodier a ensuite proposé un court temps de prière.
Ajoutons que ce thème est celui retenu pour la Pastorale des Jeunes dans toute la Lozère.
Il a été au cœur de la messe de rentrée du 15 septembre qui a été suivie par une cinquantaine d’élèves et des parents.

La journée « START JEUNES » du 15 octobre à Chirac se déroulera avec ce thème comme fil rouge.
Les différentes propositions de la Pastorale et de l’aumônerie se mettent en place.
Nous sommes passés dans les classes de Seconde pour présenter l’aumônerie.
Une première rencontre avec les responsables d’associations qui proposent de l’accompagnement scolaire a déjà eu lieu et un certain nombre d’élèves se sont déjà  inscrits, suivant leurs possibilités horaires.
Une première soirée-débat a eu lieu. Une vingtaine d’élèves sont venus voir !
Deux élèves demandent une préparation au baptême ! Grande joie. Un petit groupe d’accompagnement sera constitué autour d’eux pour les aider à cheminer dans leur foi.

Régulièrement, une messe sera proposée le soir, à l’Oasis à partir du jeudi 3 octobre.
La maison de retraite de l’hôpital nous a déjà demandé si nous comptions recommencer de petites animations le mercredi après-midi.
Beaucoup de chantiers !

 

Le responsable de la Pastorale : Jacques Derudder

 

Projet pastoral

 

Un établissement catholique d’enseignement inscrit toute la vie de l’établissement  dans le souffle de l’Église en accompagnant les jeunes pour qu’ils structurent leur personnalité, en leur proposant le chemin de la foi.

C’est ce que nous faisons au lycée Notre-Dame. Chaque élève est libre d’accueillir cette attitude éducative, mais chacun a le droit qu’elle lui soit proposée. C’est en tous cas le devoir de l’établissement.

 

◊ LE LYCÉE NOTRE-DAME

*Le lycée est à la fois lycée d’enseignement général, lycée technologique et lycée professionnel.

 

*Au niveau géographique, on constate que si une grande partie des élèves vient de Lozère, les départements voisins   (Hérault, Gard…) alimentent aussi l’établissement.

 

*Ces diverses provenances expliquent l’importance que prend l’internat dans ce lycée.

 

*Enfin, les origines sociales des élèves sont, elles aussi, diverses. A cela s’ajoute un nombre croissant de familles recomposées.

 

*C’est dans  cette réalité que se situent la présence et l’action de la Pastorale (dont l’aumônerie) du lycée Notre-Dame.

 

UNE COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE ET DES PROJETS

Différentes personnes acceptent de prendre une place  dans les propositions pastorales faites aux élèves : des professeurs mais aussi des personnes extérieures à l’établissement dont le prêtre référent qui nous permet de garder le lien avec la paroisse et donc l’Eglise. Ceci est capital. L’aumônerie n’existe que parce qu’il  y a l’église et donc Jésus-Christ.

Le rôle de l’animateur en Pastorale est important : en relation permanente avec les professeurs, les éducateurs et l’équipe de l’aumônerie, il est là pour établir des liens, favoriser les échanges, le travail en partenariat.

C’est lui qui a le souci, sous la responsabilité du chef d’établissement, d’harmoniser les efforts de tous les acteurs de l’animation pastorale. Mais l’animateur en pastorale est aussi, et surtout là, au « service » et à l’écoute des jeunes. Il se doit d’assurer une présence auprès de tous les élèves de l’établissement. Son rôle est donc d’aller au devant des jeunes et les rejoindre dans leurs passions et leurs préoccupations. Il doit avoir le souci de créer, au sein de l’établissement, des espaces de rencontre et de convivialité face aux attentes des jeunes, permettant la rencontre, la détente…des lieux où les  jeunes peuvent exister, se dire ou se taire. C’est dans cette optique que l’OASIS est ouvert tous les matins pendant la  récréation et sur le temps de midi. Les élèves peuvent y venir, seul ou en groupe, et ainsi prendre du temps pour parler…C’est ce que les élèves reconnaissent le plus à l’aumônerie : un lieu où on peut parler sans être jugés. On peut échanger  sans crainte.

 

  • Jacques Derudder : de 9h à 14h
  • Jacques Rodier : le vendredi à la pause-café et à la paroisse

 

UNE ATTITUDE PASTORALE

C’est en essayant de vivre quotidiennement selon l’Évangile et en agissant en son sens que nous donnons, ensemble, une « âme » à l’Etablissement. La Pastorale n’est donc pas toujours quelque chose de concret et perceptible.  Elle s’effectue aussi bien dans les temps formels qu’informels. Elle est l’œuvre de tous. L’animation pastorale n’est rien d’autre que le souci fondamental de l’éducation. L’établissement catholique d’enseignement perdrait  sa raison d’être  si ses choix de vie n’avaient pas leur origine dans cette volonté éducative de l’Église. Voilà pourquoi chaque membre de la communauté éducative, chaque professeur, chaque éducateur est directement concerné par la pastorale.

 

Nous avons donc bien compris qu’il s’agit de vivre une attitude pastorale et que celle-ci n’est pas réservée au prêtre et au permanent d’aumônerie. Chacun a cette mission d’écoute, de solidarité, d’ouverture à l’environnement du fait même qu’il travaille dans cet établissement. On aura  le souci, parce que c’est le but de la pastorale, de permettre aux jeunes de faire l’expérience de la Présence de Dieu dans leur vie. Présence discrète, qui demande à être reconnue dans la liberté. Présence qui pourra, à certains moments, être célébrée par un temps de prière ou une eucharistie (comme à Noël, le Jeudi-Saint…). Connaître Jésus-Christ, c’est avant tout vivre l’expérience d’une présence, avant d’être une accumulation de connaissances sur un personnage et qui n’amène pas nécessairement à la foi. Le lien avec la paroisse est, à ce niveau, significatif car il nous permet de nous situer d’emblée dans la foi de l’Eglise.

Nous devons donc être ces semeurs dont parle St Paul. Il faut le faire généreusement, sans l’arrière-pensée de trouver un « résultat » immédiat à notre présence.

Notre mission d’animateurs et d’éducateurs de la foi nous invite à être :

 

des hommes et des femmes d’écoute accueillant les jeunes et leurs familles avec un regard bienveillant, attentifs à leur vie avec ses questions, ses préoccupations, ses doutes, ses joies, ses peurs, ses espérances et ses déceptions.

 

des hommes et des femmes de LIENS mettant en relation les uns aux autres proposant des groupes de partage et de réflexion adaptés à chacun, acteurs d’un « vivre ensemble » basé sur le respect et l’accueil des différences.

 

des ACCOMPAGNATEURS accomplissant un « bout de chemin » avec les jeunes et leurs familles, en sachant que d’autres nous ont précédé et que d’autres nous suivront. Nous ne sommes pas propriétaires des jeunes !

 

des TEMOINS VIVANTS ouvrant les jeunes à une ESPÉRANCE d’un Dieu qui PARLE AUJOURD’HUI reliant la vie des jeunes à la Parole de Dieu, à la révélation biblique, à la force de l’Évangile, se nourrissant de cette même Parole toujours nouvelle.

 

des CONTEMPLATIFS ACTIFS attentifs à la manière dont les jeunes avancent sur les chemins de la vie, de la foi, remerciant Dieu pour cela, nous laissant transformer par ce que vivent les jeunes.

 

des hommes et des femmes de COMMUNION soucieux de la vie spirituelle des jeunes, leur faisant découvrir qu’ils sont la communauté de l’Église, vivant nos convictions de façon engagée au quotidien.

 

◊ UN LIEU

Signe visible de cette présence :l’aumônerie, qui  a été « baptisée » par les élèves : « L’OASIS ».

Derrière ce nom se profile « la philosophie » de l’aumônerie. C’est un lieu où on peut venir en toute liberté et pleine discrétion. On vient à l’Oasis pour se rencontrer, trouver repos, faire de nouvelles rencontres, reprendre des forces, se ressourcer en Jésus-Christ …

 

◊ NÉCESSITÉ D’UN LIEN AVEC L’EXTÉRIEUR

Les propositions trouvent leur importance et leur vérité dans le fait qu’elles permettent d’établir un lien avec l’extérieur, la société environnante, la paroisse… L’homme ne se construit véritablement qu’à travers les relations. Et c’est la qualité de celles-ci qui  permettra au jeune de tendre vers le bonheur auquel il aspire. Donc, l’Oasis propose des rencontres, des animations qui mettent les jeunes en relation avec d’autres réalités qui pourront les construire

 

◊ DES OBJECTIFS

«  Ancrer les questions de la foi dans la culture des ados ». Les aider, grâce aux animations que nous construisons, à prendre de la distance, à questionner le bain culturel dans lequel ils vivent ou dans lequel ils sont entraînés. Les aider à se situer, à se confronter par les textes de l’Ecriture ou avec des témoins à des choix de vie des croyants ».

 

◊ DES PROPOSITIONS

«  RENCONTRES ET ECHANGES »

* Pause-café à la récréation du matin

* Aumônerie ouverte entre 12h et 14h

* Soirées-débat pour les internes

* Soirées-débat pour les externes le vendredi soir

* A la paroisse ou à l’AEP

* Rencontres de «  témoins »

 

«  PROPOSITIONS AUTOUR DE LA FOI »

* célébrer ensemble

* préparer son baptême et/ou sa confirmation

* apprendre à prier

* s’initier à la lecture de la Bible

* participer à des pèlerinages

 

«  Vivre la solidarité »

* être animateur de plus jeunes

* s’informer sur le BAFA

* bol de riz

 

« Être en lien avec l’actualité »